Cours Info Revest

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

I- Partie LINUX

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Gravure Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Paramétrage routeur

Contrôle à distance

Partages Linux

Fichier partage Samba

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Disque USB

Serveur NAS DNS320

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Management serveur HP Proliant

OpenVPN

Sécurité Linux

Serveur Proxy

Wake-on-LAN

Ubuntu One

Migration Linux Petite entreprise

* Courrier

Courrier en Terminal

* Utiliser des applications Windows

Virtualisation (1): Virtualbox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

* Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

* Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

  • Raspberry

Raspberry

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD

Access/MySQL

Logiciels Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Contrôle à distance

BDD Windows

Grub2

Avec Ubuntu 9.10, un nouveau Grub apparaît, le Grub2 qui correspond au paquet grub-pc. La configuration ne se fait plus par /boot/grub/menu.lst, elle est élaborée maintenant par /etc/default/grub et /boot/grub/grub.cfg.

Attention. La convention de numérotation des partitions dans grub-pc a changé: celle des disques durs physiques démarre toujours de 0, mais celle des partitions commence à 1, à la différence de grub-legacy (l’ancien grub). Par exemple :

  • /dev/sda1 sera nommé hd(0,1) par grub-pc au lieu de hd(0,0) dans grub-legacy.
  • /dev/sdc5 sera nommé hd(2,5) par grub-pc au lieu de hd(0,4) dans grub-legacy.

Sauvegarde du MBR

C’est un réflexe à acquérir avant l’installation d’un OS. Surtout, sur un PC avec un Windows pré-installé, si on a besoin plus tard de le réinstaller.

Le MBR est le premier secteur du disque. Le Master Boot Record, zone d’amorçage principale, est une zone de 512 premiers octets :

  • les 446 premiers octets constituent le bootloader, code exécutable pour l’accès initial aux informations du disque,
  • les 64 suivants contiennent la table des partitions (64 octets, soit 16 octets pour chacune des partitions primaires possibles)
  • et enfin deux octets “magiques” 55 AA disant que le secteur est amorçable.

Sauvegarde

A partir d’une session ouverte:

  • Entrer la commande suivante qui va créer un fichier nommé mbr.img dans le /home du LiveCD
sudo dd if=/dev/sda of=~/mbr.img bs=512 count=63  # la sauvegarde est faite dans le dossier courant
  • Copier ce fichier sur un support de stockage externe (disquette ou clé USB) pour en avoir une copie de sauvegarde.

Restauration

  • Démarrer en LiveCD
  • Placer le fichier à restaurer (mbr.img) dans le Dossier Personnel.
  • Trois solutions selon besoin :
  • 1. restaurer le MBR sans la table de partition (par exemple si Windows a écrasé le menu Grub), saisir dans un terminal:
sudo dd if=~/mbr.img of=/dev/sda bs=446 count=1  # indiquer le chemin de la sauvegarde
  • 2. restaurer le MBR et la table de partition (par exemple en cas d’erreur lors du partitionnement du disque), entrer dans un terminal:
sudo dd if=~/mbr.img of=/dev/sda bs=512 count=1  # indiquer le chemin de la sauvegarde
  • 3. ne restaurer que la table de partition (par exemple en cas d’erreur lors du partitionnement du disque et si l’on désire garder le bootloader que l’on a pu modifier), entrer la commande:
sudo dd if=~/mbr.img of=/dev/sda bs=1 skip=446 seek=446 count=66  # indiquer le chemin de la sauvegarde

Sauvegarde Grub

Pour sauvegarder le Grub:

* Se déplacer à l’endroit voulu pour stocker la sauvegarde.

* Sauvegarder le grub

sudo sfdisk -d /dev/sdX > sdX.out  # mettre la bonne identification sdX du disque

La sauvegarde se fera dans le répertoire courant.

Ne pas oublier de la mettre en lieu sûr (clé USB par exemple)

Sauvegarde table de partition

  • La commande pour sauvegarder la table de partition complète du disque dur (sda, par exemple) est:
sudo sfdisk -d /dev/sda > bak-sda
  • La commande suivante permet au contraire de la restaurer:
sudo sfdisk /dev/sda < bak-sda

Configuration

La configuration de Grub2 dépend de plusieurs fichiers.

  • Fichier-mère utilisé par le système
    • /boot/grub/grub.cfg, créé par update-grub, il ne doit donc pas être modifié à la main. Il est lu au démarrage comme l’était menu.lst pour grub-legacy.
  • Fichiers utilisés pour la configuration automatique:
    • /boot/grub/device.map, donnant les disques sur lesquels update-grub cherchera une configuration d’amorçage (le disque principal et la clé USB ayant servi à l’installation d’Ubuntu par exemple)
    • /etc/default/grub gèrant les valeurs par défaut de grub (délai de lancement, résolution d’affichage, splash/quiet, options par défaut des nouveaux noyaux,..)
    • les fichiers du dossier /etc/grub.d/ qui sont des scripts dont les contenus se retrouvent dans l’ordre de numérotation dans le fichier /boot/grub/grub.cfg et qui sont éxécutés dans l’ordre croissant:
      • 00_header contient le script gérant les options définies dans /etc/default/grub
      • 05_debian_theme gère les couleurs du menu et le fond d’écran éventuel
      • 10_linux contient le script de lancement du système sur lequel on est
      • 20_memtest86+
      • 30_os-prober contient le script de recherche des autres systèmes installés
      • 40_custom configuration personnelle. C’est l’endroit où paramétrer à la main le lancement des systèmes d’exploitation.

Configuration automatique

la commande update-grub permet la mise à jour automatique du Grub.

sudo update-grub

Elle lit le contenu de ces fichiers un à un :

  1. /boot/grub/device.map
  2. /etc/default/grub
  3. l’ensemble des fichiers contenus à la racine du dossier /etc/grub.d/ pour générer automatiquement un nouveau grub.cfg.

Configuration à la main

Attention, prendre au préalable les précautions suivantes :

  • un fichier grub.cfg à jour en lançant un update-grub.
  • créer une sauvegarde
sudo cp /boot/grub/grub.cfg /boot/grub/grub.cfg.copy
sudo cp /etc/default/grub /etc/default/grub.copy 
sudo cp -R /etc/grub.d /etc/grub.d.copy 
  • ne pas chercher à modifier directement grub.cfg (cela ne sert à rien, il est auto-généré)

Avec Grub2, plusieurs fichiers peuvent néammoins être paramétrés:

  • /boot/grub/device.map

On peut avoir besoin d’un update-grub, si un périphérique est indiqué introuvable ou sa taille est impossible à définir. L’erreur est due aux supports déclarés dans /boot/grub/device.map. Deux possibilités:

- 1. éditer le fichier à la main

gksu gedit /boot/grub/device.map 

- 2. lancer la commande grub-mkdevicemap pour détecter les supports de stockage branchés:

sudo grub-mkdevicemap 
  • /etc/default/grub (options par défaut)

Modifier (en mode administrateur) le fichier des valeurs par défaut de grub. Par exemple, sous Gnome, saisir la commande suivante dans un terminal:

gksu gedit /etc/default/grub 
  • GRUB_DEFAULT=0 correspond au menu qui sera sélectionné par défaut (0 = le premier, 1 = le deuxième etc… On peut mettre aussi “saved” pour la dernière entrée enregistrée).
  • GRUB_DEFAULT=“xxxx” Entrée de menu exacte. Exemple: GRUB_DEFAULT=“Ubuntu, avec Linux 2.6.32-22-generic-pae”
  • #GRUB_HIDDEN_TIMEOUT=0, le commentaire ”#” sera enlevé si on veut cacher l’affichage du menu (cas où l’on n’a qu’un seul système sur le disque ou lorsque ce grub est lancé via un chainloader). La durée en secondes permettra d’appuyer sur la touche ESCAPE pour voir le menu. Il semblerait que pour certains, ce soit la touche majuscule (shift) qui permette d’obtenir ce menu.
  • GRUB_TIMEOUT=10 est la durée en secondes de l’affichage du menu avant lancement du menu sélectionné par défaut.
  • GRUB_DISTRIBUTOR=”” est la ligne qui définit la syntaxe des titres du menu (voir exemple plus loin)
  • GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=”” et GRUB_CMDLINE_LINUX=”” sont des comportements prédéfinis qui affecteront le lancement des systèmes d’exploitation détectés automatiquement.

A l’issue des changements, ne pas oublier de faire la mise à jour pour regénérer le fichier /boot/grub/grub.cfg:

sudo update-grub

Ajout d'une entrée

Pour rajouter une entrée manuellement dans le menu de démarrage, deux solutions.

Solution 1: Utiliser le fichier 40_custom

Ajouter les 3 lignes impérativement à la fin du fichier existant (exemple ici, Win XP):

#!/bin/sh
exec tail -n +3 $0
# This file provides an easy way to add custom menu entries.  Simply type the
# menu entries you want to add after this comment.  Be careful not to change
# the 'exec tail' line above.

menuentry "Windows XP" {
        set root=(hd0,1)
        chainloader +1
}

Après génération de grub.cfg, on retrouve alors:

### BEGIN /etc/grub.d/40_custom ###
# This file provides an easy way to add custom menu entries.  Simply type the
# menu entries you want to add after this comment.  Be careful not to change
# the 'exec tail' line above.
menuentry "Windows XP" {
        set root=(hd0,1)
        chainloader +1
}
### END /etc/grub.d/40_custom ###
Solution 2: créer un autre script

Sachant que son emplacement dans le menu dépendra du préfixe numérique à deux chiffres attribué. Attention, le préfixe minimum est 06.

Par exemple, on veut rajouter une entrée Windows entre les entrées du système GNU/Linux et les entrées memtest. Les premières sont dans un script portant le préfixe 10 et les deuxièmes 20. On peut donc créer un script ayant pour nom 11_windows, par exemple (entre 11 à 19 inclus). Reste à régler la question du contenu. On peut entrer la même chose que dans l’exemple avec le fichier 40_custom, seulement, il faut que ce fichier soit un script et non pas un simple texte. Il suffit donc de s’inspirer du fichier 40_custom. Il faut absolument mettre dans l’en-tête du script, les lignes suivantes :

#!/bin/sh
exec tail -n +3 $0

Après, il reste à ajouter à la main les entrées, c’est à dire ici:

#!/bin/sh
exec tail -n +3 $0
menuentry "Windows 7" {
        set root=(hd0,1)
        chainloader +1
}

Ce qui génère dans le fichier grub.cfg :

### BEGIN /etc/grub.d/11_windows ###
menuentry "Windows 7" {
        set root=(hd0,1)
        chainloader +1
}
### END /etc/grub.d/11_windows ###

Après avoir créé ce script, ne pas oublier pas de lui donner la permission d’exécution avant de générer le fichier grub.cfg:

sudo chmod +x 11_windows
sudo update-grub

Sélection d'un OS par défaut

  • Saisir la commande suivante dans un terminal avec un chiffre à la place du x (0 = le premier, 1 = le deuxième etc…)
  sudo grub-set-default x 
  • Ou alors, éditer le fichier /etc/default/grub et choisir parmi les possibilités suivantes pour la variable GRUB_DEFAULT=
    • un chiffre (0 = le premier, 1 = le deuxième etc…),
    • “saved” (avec les guillemets) pour celui qui a été sélectionné lors du précédent lancement,
    • ou le titre exact d’un menu mis entre guillemets (par exemple : “Microsoft Windows XP (on /dev/sda1)”)
    • finir par
sudo update-grub 

Changer l'ordre du Grub

  • Éditer le fichier /boot/grub/grub.cfg.copy créé en sauvegarde et le fichier /etc/grub.d/40_custom:
gksu gedit /boot/grub/grub.cfg.copy /etc/grub.d/40_custom 

Copier à partir du grub.cfg.copy toutes les lignes entre

### BEGIN /etc/grub.d/30_os-prober ###
et
### END /etc/grub.d/30_os-prober ###
  • Coller le tout dans le fichier 40_custom.
    • Modifier ensuite les paramètres selon le but recherché
    • Enregistrer sous le nom grub.d/07_custom.
  • Après son enregistrement, on le rend exécutable par:
sudo chmod +x /etc/grub.d/07_custom 
  • Pour rendre effective la modification du Grub, lancer ensuite la commande:
sudo update-grub 
  • En finale, le nouveau Grub entrera en vigueur au prochain démarrage.

Quand on a plusieurs versions Ubuntu, on peut décider de mettre par défaut une version particulière. Pour cela, démarrer sur cette version et lancer la commande suivante:

~$ sudo grub-install --root-directory=/ /dev/sdX

Nombre de noyaux affichés

Grub ne s'affiche pas

Au début du démarrage, si le Grub ne s’affiche pas, appuyer sur la touche Maj (SHIFT) pour le faire apparaître.

Grub2 Erreur 15

Pour réparer le Grub2 suite à erreur 15, suivre la procédure suivante:

  • démarrer en LiveCD
  • lancer les commandes suivantes en terminal:
sudo fdisk -l                      # pour identifier la partition-racine (si besoin, ouvrir Gparted)
sudo mount /dev/sdaX /mnt          # monter la bonne partition (remplacer le X par le bon numéro)
sudo mount --bind /dev /mnt/dev    # lien symbolique du dossier /dev en cours d'utilisation vers le disque monté
sudo mount -t proc /proc /mnt/proc # lien pour que Grub2 trouve /proc/mounts
sudo chroot /mnt                   # mise à la racine du disque monté
apt-get install grub-pc            # installation du logiciel Grub2 (sur le disque chrooté à la racine)
update-grub                        # crée un nouveau fichier de configuration : grub.cfg
grub-install /dev/sda              # installation de grub sur le MBR

Ensuiteà, sortir du disque monté par Ctl+D. Puis, démonter ce disque :

sudo umount /mnt/dev
sudo umount /mnt/proc
sudo umount /mnt

Redémarrer, la réparation est faite.

Modifications Grub

Choix de l'OS par défaut

Le premier OS dans le Grub est celui qui a été installé en dernier. En fait, cela correspond à la dernière installation Grub à partir d’un Linux. Donc, pour changer l’OS Linux par défaut, il suffit de démarrer sur cet OS et relancer une commande d’installation du Grub:

sudo grub-install /dev/sda

StartupManager

StartupManager apporte une solution graphique à ces problèmes. Trés simple d’emploi et compatible grub-legacy et grub2. Pour l’installer, cliquer sur le lien startupmanager. Pour le lancer, faire Système/Administration/Gestionnaire d’Amorçage StartupManager.

StartupManager permet de changer des paramètres suivants: choix de l’OS, délai de lancement et affichage.

Si on change la priorité au démarrage, le menu du grub ne change pas, mais la sélection par défaut se met sur l’OS par défaut.

Le développeur a décidé de stopper le développement de StartupManager. Grub-Customizer le remplace. Voir § suivant

Grub-Customizer

Installation

Pour l’installation de Grub-Customizer, ajouter un ppa (ppa:danielrichter2007/grub-customizer) et installer le paquet par Synaptic avec la commande

sudo add-apt-repository ppa:danielrichter2007/grub-customizer 
sudo apt-get update 
sudo apt-get install -y grub-customizer

Avant de lancer Grub-Customizer, faire une copie de sécurité

sudo cp -Rp /etc/grub.d /etc/grub.d.orig

Fonctions

Les onglets du menu permettent de:

  • cocher/décocher les articles du menu Grub (List configuration),
  • supprimer un item du grub,
  • changer l’ordre du menu avec les flèches Déplacer vers le Haut/Bas (List configuration),
  • changer l’apparence du Grub (Appearance settings),
  • changer les options par défaut du fichier /etc/default/grub (General settings dont Advanced settings),
  • renommer un item,
  • terminer par Enregistrer.

Option Grub supplémentaire

S’il manque un item dans Grub, Grub-Customizer permet aussi d’ajouter une nouvelle option d’OS dans le Grub:

  • Cliquer sur Editer/Nouveau,
  • Choisir dans l’onglet Options
    • le type d’OS (Linux, etc…),
    • la partition (menu déroulant),

  • initial ramdisk,
  • linux image,
  • L’onglet Source donne le contenu correspondant,
  • Cliquer sur Valider,
  • Clic droit sur la nouvelle option →Rename pour lui donner un baptême,
  • Terminer par Fichier/Enregistrer.

Réinstallation Grub2

En cas de besoin, on peut avoir à réinstaller le Grub2 (après déplacement de la partition-racine ou installation/réparation de Windows par exemple). Pour cela, il faut utiliser un LiveCD Ubuntu. Plusieurs solutions sont possibles.

Attention, les méthodes exposées ci-dessous ne sont valables que pour une table de partitions type msdos.

  • En EFI, après une installation ou mise à jour Windows, le fichier /EFI/ubuntu/shimx64.efi est conservé. La priorité au démarrage peut se changer en allant dans les menus UEFI au démarrage (équivalent du BIOS) pour changer la priorité de démarrage et remettre si besoin Ubuntu en tête. Pour garder cette configuration, lancer ensuite la commande
sudo grub install /dev/sda

à partir d’Ubuntu.

Réparateur de démarrage

Le Réparateur de Démarrage (ou Boot-Repair) est un outil qui permet de réparer certains problèmes de démarrage de l’ordinateur :

  1. réparer le démarrage du PC lorsque Windows (ou un autre OS) ne démarre plus suite à l’installation d’Ubuntu
  2. préparer le démarrage du PC quand le menu GRUB n’apparaît plus
  3. réinstaller GRUB
  4. restaurer la sauvegarde de MBR
  • Démarrer en LiveCD
  • Ajouter le dépôt ppa correspondant et installer le paquet Boot-Repair
sudo add-apt-repository ppa:yannubuntu/boot-repair && sudo apt-get update && sudo apt-get install -y boot-repair
  • Lancer Boot-Repair par Administration/Réparateur de démarrage ou en ligne de commande, entrer:
gksu boot-repair &

On voit que l’on peut choisir l’emplacement du Grub ainsi que la version Ubuntu de son choix à lancer par défaut.

Attention, Boot-Repair ne sait changer l’ordre de boot que pour les OS Linux

En cas de problème avec le ppa pour l’installation, passer directement par le téléchargement du fichier deb sur https://launchpad.net/~yannubuntu/+archive/boot-repair/+packages

Documentation

Solutions en ligne de commande

Méthode 1

Le plus simple est de restaurer les fichiers Grub2 à partir d’un LiveCD.

  • Démarrer en LiveCD (Ubuntu 9.10 minimum)
  • Ouvrir un terminal
  • Repérer les partitions avec la commande :
~$ sudo os-prober   #  qui donne directement quelles sont les partitions-racine
/dev/sda1:Microsoft Windows XP Professionnel:Windows:chain
/dev/sda2:Ubuntu 12.04.1 LTS (12.04):Ubuntu:linux
/dev/sda5:Ubuntu 10.04.4 LTS (10.04):Ubuntu1:linux
/dev/sda7:Ubuntu 12.10 (12.10):Ubuntu2:linux
/dev/sdb1:Windows NT/2000/XP (loader):Windows1:chain
  • Monter en /mnt la partition-racine Ubuntu installée (le choix du montage en /mnt évite de créer un point de montage):
sudo mount /dev/sdXY /mnt  # exemple /dev/sda5 si la racine est en sda5
  • Lancer la commande grub-install pour réinstaller les fichiers Grub2 sur la racine montée et sur le MBR du disque désigné.
sudo grub-install --root-directory=/mnt/ /dev/sdX  # exemple /dev/sda pour le disque sda

Cas particulier: pour une partition /boot séparée, changer le point de montage pour /mnt/boot.

  • Redémarrer en normal.
  • Mettre à jour le menu Grub2 par update-grub :
sudo update-grub
[sudo] password for xxx: 
Generating grub.cfg ...
Found linux image: /boot/vmlinuz-2.6.31-16-generic-pae
Found initrd image: /boot/initrd.img-2.6.31-16-generic-pae
Found memtest86+ image: /boot/memtest86+.bin
Found Microsoft Windows XP Professionnel on /dev/sda1
done 

Méthode 2

Copie des fichiers Grub2 à partir de la partition-racine.

  • Démarrer en LiveCD
  • Monter la partition-racine à partir du menu Raccourcis/Poste de travail. On peut s’aider de Gparted pour l’identifier
  • Déterminer le chemin UUID du point de montage grâce à Gparted.
  • Sélectionner la partition, clic droit/Information information, on obtient le point de montage et l’UUID des partitions.

  • Ouvrir un Terminal pour utiliser ensuite la commande “grub-setup -d” pour réinstaller les fichiers Grub2 au bon endroit de la partition-racine et sur le MBR
  • Faire un copier-coller de l’UUID pour entrer la commande suivante:
sudo grub-setup -d /media/XXXX/boot/grub /dev/sda  # où XXXX est l'UUID  et sda est le disque

Exemple:

sudo grub-setup -d /media/bcfb36ef-5ec4-4108-9c3f-ef15cc4f1039/boot/grub /dev/sda

En cas de message “error: Cannot open /boot/grub/device.map”, ajouter l’option -m avec le chemin du device.map

sudo grub-setup -d /media/XXXXX/boot/grub -m /media/XXXXX/boot/grub/device.map /dev/sda 

Exemple:

sudo grub-setup -d /media/bcfb36ef-5ec4-4108-9c3f-ef15cc4f1039/boot/grub -m /media/bcfb36ef-5ec4-4108-9c3f-ef15cc4f1039/boot/grub/device.map /dev/sda 
  • Redémarrer
  • Mettre à jour le menu Grub2 par sudo update-grub

Méthode 3

S’il n’y a plus Grub2 suite à l’installation d’un autre système d’exploitation, suivre les étapes ci-après :

  • Démarrer en LiveCD (Ubuntu 9.10 minimum)
  • Monter la partition qui contenait GRUB 2 auparavant. Cette partition est généralement la même qui contient tout le système Ubuntu. Dans une session d’essai d’Ubuntu, aller dans le menu Raccourcis et sélectionner la partition à monter dans la liste des partitions existantes.
sudo mount /dev/sdXY /mnt  # exemple /dev/sda5 si la racine est en sda5
  • Aller dans Système/Administration/Utilitaire de disques, noter les identifiants suivants:
    • noter l’identifiant de périphérique du disque dur primaire - « Périphérique », en haut à droite - (généralement /dev/sda),
    • après avoir cliqué sur la partition Linux principale, qui contenait GRUB 2 et qui a été montée, noter le nom de montage de la partition - « Point de montage », en bas à droite - (par exemple /mnt/sda6).

  • Dans un terminal, lancer la commande suivante en remplaçant ”/mnt/” et /dev/sda par le point de montage et le périphérique notés précédemment :
sudo grub-install --root-directory=/mnt/ /dev/sda 
  • Redémarrer en normal

Méthode 4 (chroot)

Démarrer en LiveCD et exécuter les commandes suivantes :

1) lister les partitions avec la commande fdisk:

sudo  fdisk  -l   # pour repérer les partitions concernées et surtout la racine-Ubuntu ainsi que les disques.

2) monter la partition racine-Ubuntu et lier dessus les répertoires /dev et /proc :

sudo  mount   /dev/sdxy   /mnt  # remplacer xy par les bonnes valeurs
sudo  mount  --bind  /dev  /mnt/dev
sudo  mount  --bind  /proc  /mnt/proc

3) “chrooter” la partition root LiveCD sur celle de son installation.

sudo  chroot  /mnt

4) mettre grub à jour:

sudo update-grub

5) (ré)installer Grub à l’endroit voulu (soit sur le MBR soit sur la partition-racine /)

Pour l’installer sur le MBR du disque :

grub-install  /dev/sdx  # adapter le x de sdx. S'il n'y a qu'un disque, c'est bien sûr sda

Grub: choix de l'emplacement du Grub

Si Ubuntu démarre

Entrer la commande suivante dans un terminal:

sudo grub-install  /dev/sdx  # pour installer Grub sur le disque sdx

Le prochain démarrage se fera à partir du Grub sur sdx.

Si Ubuntu ne démarre pas

  • Démarrer en LiveCD
  • Monter la partition-racine en /mnt et passer en mode chroot
sudo  mount   /dev/sda1   /mnt  # si la racine est en sda1
sudo  mount  --bind  /dev  /mnt/dev
sudo  mount  --bind  /proc  /mnt/proc
sudo  chroot  /mnt  # pour basculer la partition root du LiveCD sur celle de l'installation
  • Installer Grub sur le MBR du disque
sudo grub-install  /dev/sdx  # pour installer Grub sur le disque sdx
  • Enfin, redémarrer
sudo reboot

Vérification du Grub

  • Pour vérifier le fichier grub.cfg tel qu’il existe suite à des modifications diverses, sans redémarrer Ubuntu, entrer la commande
sudo grub-mkconfig 
  • On peut aussi vérifier rapidement les OS pris en compte par le grub avec la commande
grep menuentry /boot/grub/grub.cfg

OS présents

Pour rechercher les autres OS présents sur la machine et les rajouter au GRUB automatiquement, on peut utiliser le logiciel OS-prober.

Pour cela,

  • installer os-prober,
sudo apt-get install os-prober
  • lancer os-prober:
sudo os-prober
[sudo] password for guy: 
/dev/sda1:Microsoft Windows XP Professionnel:Windows:chain
/dev/sda2:Microsoft Windows XP Professionnel:Windows1:chain
/dev/sda6:Ubuntu 9.04 (9.04):Ubuntu:linux
/dev/sda7:Ubuntu 9.10 (9.10):Ubuntu1:linux
/dev/sda8:Ubuntu 9.10 (9.10):Ubuntu2:linux

Noter que Os-Prober ne présente pas l’OS en service

  • faire un update-grub:
sudo update-grub 

Mode Rescue

Se reporter à la page Grub-Rescue.

On peut, en cas de problème Grub, se retrouver en mode Rescue. On le reconnaît avec le prompt suivant:

grub rescue>  

Le clavier se trouve alors en QWERTY

Les commandes supplémentaires suivantes sont disponibles:

Commande Action
dump Nettoyage de la mémoire
exit Sortie de GRUB 2
normal Retour au mode normal “grub>” si possible

Les commandes suivantes sont disponibles en mode rescue du grub:
boot, cat, chainloader, dump, exit, freebsd, freebsd_loadenv, freebsd_module, help, initrd, insmod, linux, lsmod, multiboot, normal, rmmod, set, unset

Au prompt grub rescue, suivre les indications suivantes pour essayer de redémarrer sur le dernier kernel.

Commande/Réponse Action
ls Affiche les disques et partitions connues. L’utilisateur doit déterminer où est installé le système pour la suite. Mieux vaut l’avoir noté auparavant
set root=(hdX,Y) où X est le n° du disque (commençant à 0) et Y la partition (commençant à 1). Exemple: (hd3,5) correspond à sdc5)
set Normalement, récupère tout seul la désignation de la racine, sinon, entrer la commande suivante:
set prefix=(hdX,Y)/boot/grub En cas d’erreur, des erreurs “no such disk” ou “not found” apparaitront plus tard
ls /boot Inspecter le contenu. On y trouve les différents kernels, images initrd et répertoire grub. Si ce n’est pas le cas, utiliser la commande ls pour chercher sur le disque. Si nécessaire, désigner un autre disque comme racine
insmod /boot/grub/linux.mod Charge le module Linux. Sans lui, le message “Unknown command linux” apparaîtra au chargement du kernel
linux /vmlinuz root=/dev/sdXY ro Charge le noyau kernel. Mettre les bonnes désignations pour mettre “X” and “Y”. Il y aura ensuite une annonce du chargement correct
initrd /initrd.img Charge l’image initrd. Un message peut apparaître dans le terminal
boot Charge l’image initrd. Un message peut apparaître dans le terminal

Après un redémarrage réussi, il faut,

  • soit, réinstaller Grub2 (sudo grub-install /dev/sdX)
  • soit, éditer les fichiers de configurations Grub2 et y faire les changements nécessaires.

Si le grub rescue ne marche pas, faire une réinstallation Gub2 (Méthode 1 ou 2)

Boot Info Script

BootInfoScript est un outil génial pour avoir nombre d’informations utiles sur:

- l’emplacement du Grub,

- les informations de boot,

- les partitions (comme sfdisk -l),

- les UUIDs des partitions,

- le contenu du Grub.

Pour cela:

tar -zxvf bootinfoscript-061.tar.gz
  • lancer le script à partir de l’endroit où il a été téléchargé (a priori, /home/<login>/Téléchargements)
sudo ./bootinfoscript
  • les résultats sont dans le fichier /home/<login>/Téléchargements/RESULTS.txt.
              Boot Info Script 0.55    dated February 15th, 2010                    

============================= Boot Info Summary: ==============================

 => Grub 2 is installed in the MBR of /dev/sda and looks on the same drive in 
    partition #7 for /boot/grub.
 => Grub 2 is installed in the MBR of /dev/sdb and looks on the same drive in 
    partition #5 for /boot/grub.

sda1: _________________________________________________________________________

    File system:       ntfs
    Boot sector type:  Grub 2
    Boot sector info:  Grub 2 is installed in the boot sector of sda1 and 
                       looks at sector 202082064 of the same hard drive for 
                       core.img, but core.img can not be found at this 
                       location. No errors found in the Boot Parameter Block.
    Operating System:  Windows XP
    Boot files/dirs:   /boot.ini /ntldr /NTDETECT.COM

sda2: _________________________________________________________________________

    File system:       swap
    Boot sector type:  -
    Boot sector info:  

sda3: _________________________________________________________________________

    File system:       Extended Partition
    Boot sector type:  -
    Boot sector info:  

...

Créer un rapport Boot-Info

Un tutoriel est disponible sur http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/boot-info

Windows en double dans Grub2

La procédure à suivre est tirée de http://www.michel-eudes.net/blog/index.php?2010/10/11/98-grub2-en-double-boot-window

Le problème est que GRUB trouve 2 systèmes windows, et ce n’est pas l’idéal :

/dev/sdax –> système de restauration le choix n ubuntu

/dev/sday –> Windows le choix n+1 ubuntu

Pour corriger ce désagréement:

  • ajouter dans le fichier /etc/default/grub la ligne :
GRUB_DISABLE_OS_PROBER=true

pour ne plus détecter les systèmes étrangers.

  • ensuite, récupèrer dans le fichier /boot/grub/grub.cfg le paragraphe concernant le boot sur /dev/sday (commençant par la ligne Windows Recovery Environment (loader) (on /dev/sday))
  • le copier dans le fichier /etc/grub.d/40_custom sans effacer les lignes présentes. Simplement, modifier :
Windows Recovery Environment (loader) (on /dev/sday)
par
Windows (on /dev/sday)
  • sauver et valider le tout par la commande :
sudo  update-grub

Et enfin, tester le nouveau grub.cfg

Suppression d'un grub

Dans certains cas (installation de deux grubs sur les MBR de deux disques), le démarrage se termine en grub rescue sans pouvoir réparer avec les commandes grub rescue).

Il faut alors supprimier le grub en trop sans effacer tout le MBR qui contient la table de partition.

  • Démarrer en LiveCD
  • Sauvegarder les données des partitions

Passer en root

sudo -s
  • Se déplacer avant à l’endroit voulu. Sauvegarder le grub
sfdisk -d /dev/sdX > sdX.out  
  • Effacer le grub
dd if=/dev/null of=/dev/sdX bs=446 count=1

Documentation

 
 
/homez.462/coursinfy/www/dokuwiki/data/pages/grub2.txt · Dernière modification: 2014/04/12 19:48 par guy
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki